Suivez-nous

© 2016 Théâtre Les Pieds Nus

"La peur de penser en dehors des consignes a fait de la liberté

si chèrement conquise,

une prison,

du discours de l'homme et de la société un langage de plomb." Pierre Legendre

Nous avons développé une méthode qui est à mi-chemin entre du développement personnel et du théâtre en entreprise.
 
Notre pédagogie tournée vers la bienveillance et le recentrage ne traite pas des situations quotidiennes, mais va chercher les éventuelles difficultés à la source pour un impact durable sur son environnement et son quotidien. 
 
Chaque individu et environnement étant unique, le travail est nécessairement personnalisé, tout en évoluant avec les autres et en créant des liens exceptionnels.
 
Nous accordons énormément d'importance à la cohésion de groupe, et c'est ensemble que le travail se fait, afin d'impacter positivement la confiance, la créativité et l'esprit d'équipe.
Training

Dans un monde qui court et qui va de plus en plus vite, nous avons remarqué que les hommes et les femmes, hors de toute dimension sportive, avaient de plus en plus de mal à travailler avec leur corps ou tout du moins à le mettre en mouvement. Le corps est devenu un objet si peu utilisé qu’il est devenu presque impudique de le mettre en mouvement sur une scène, devant d’autres personnes.

Non dans une optique « performative », mais dans une conscience plus aigüe de ses capacités naturelles, notre travail de « training » est avant tout basé sur un aspect choral et chorégraphique.

Nous nous appuyons sur des musiques traditionnelles du monde entier de manière à nous éloigner des musiques binaires que nous ne connaissons que trop, pour nous rapprocher des rythmes et des cadences plus compliquées.

Et nous dansons. Ensemble.

Ce faisant, nous réapprenons à « lâcher prise », car pour danser il faut que le corps danse, non le cerveau. Nos trainings ont l’ambition de redonner à chacun une liberté corporelle et une confiance dans l’expression du corps. Un corps libéré c’est une tête aérée.

Là aussi le travail peut durer 10 minutes ou 1h.

Respiration et détente
Quel que soit le travail que nous désirons d’aborder, il ne se fait jamais sans que nous nous soyons au préalable reconnectés à notre respiration.
Il ne s’agit pas ici de respirer pour survivre mais de faire en sorte que notre respiration soit motrice de tout ce qui va se passer.
Ainsi la respiration devient une alliée pour notre travail.
Elle permet une plus grande détente et donc une plus grande disponibilité pour affronter nos peurs, nos craintes ou nos doutes.
 
Le travail de respiration peut se faire sur 10 minutes ou sur 1h.
Il peut aussi n’être qu’un seul objectif sur plusieurs séances.
Travail individuel
Nous aimons qu’il y ait toujours un travail individuel à effectuer. D’une part, pour que la personne puisse apprivoiser le regard des autres (qu’est-ce qu’être seul face à tous?) et d’autre part, pour que cette même personne puisse exprimer quelque chose face aux autres.
Le but est toujours le même: gagner en confiance et en liberté.
Il est ainsi souvent demandé de passer seul sur scène par le biais d’exercices d’improvisations assez simples (seul sur une chaise à regarder les autres, danser une émotion, venir crier un sentiment, etc…).
Avec les années, nous avons constaté que les personnes qui passaient sur scène dans ce genre d’exercice prenaient beaucoup de plaisir (après un petit moment de souffrance passager…) parce qu’elles réalisaient qu’elles étaient uniques et qu’elles n’étaient pas aussi communes qu’elles le pensaient.
 
La scène possède cette vertu de rendre visible ce qui nous paraît brumeux dans nos quotidiens.
La scène met tout en lumière.
Nous faisons en sorte qu’elle mette en lumière ce qui est positif chez chacun.
Travail collectif
Nous n’oublions pas la dimension collective dans notre travail.
Quelque que soit le travail que nous faisons, chacun est logé à la même enseigne.
Aucune personne qui ne soit mise en avant par rapport à une autre.
 
Le travail collectif (ou travail d’équipe) prend en compte la dimension « responsabilité » des uns par rapport aux autres.
Sur scène, si nous sommes plusieurs, tout le monde dépend de tout le monde.
Mais tout le monde a un rôle à jouer très précis.
L’individu au service du groupe et inversement.
Créativité
Lorsque nous avons abordé toutes les dimensions citées plus avant, nous pouvons aborder la créativité dans le travail.
Pourquoi seulement maintenant?
Parce que la créativité dépend des facteurs explorés en amont. Elle passe par des exercices d’écriture personnelle ou collective à partir de textes ou d’histoires  existants, des mises en scène de textes théâtraux ou non ou des chorégraphies sur des musiques choisies.
 
Lorsque nos stagiaires entendent ces mots, leur premier réflexe est de dire qu’ils « n’en seront pas capables, que c’est trop dur, etc etc… »
Or, la tendance sociétale nous porte à croire que nous n’avons pas de créativité qui soit suffisante pour être différente.
Il ne s’agit pas ici d’être différent, il s’agit d’être unique.
Et très souvent, lorsque l’exercice est fait et le travail présenté, chacun se rend compte que ce qu’il a produit est tout à fait digne d’intérêt.
Cela rajoute au sentiment de confiance et nous pousse à prendre à chaque fois un peu plus de risques.
Confiance en soi et lâcher-prise
Toute la pédagogie de la compagnie se veut bienveillante à l’égard de chacun, sans pour autant être laxiste.
Nous poussons ainsi chaque personne à aller toujours chercher plus loin en lui-même les clés qui lui permettront d’ouvrir les portes qui ont besoin d‘être ouvertes.
Certains auront besoin de plus travailler sur la confiance, d’autres sur le corps, d’autres encore sur la timidité, etc…
Notre mission est de donner à tous les moyens d’y parvenir et surtout de pouvoir affronter les blocages qui sont en eux.
La scène reste un endroit privilégiée pour cela car elle est une loupe incomparable et inégalée.
 
Tous nos exercices sont orientés dans ce but.